Le jeu du poteau

​

​

La petite Eliane jouait énormément avec ses copines dans la rue du 19 Août car il n’y avait pas de voitures et aucun danger. La rue était un terrain de jeu merveilleux pour les enfants car elle était source d’incroyables trouvailles. À défaut d’argent et de jouets préfabriqués, l’imagination des fillettes débordait. Un jour, elles remarquèrent qu’une corde avait été fixée à l’un des poteaux électriques en bois de leur rue. L’idée leur vint de recréer les «chaises volantes » du manège. À tour de rôle, elles grimpaient sur un talus, s’agrippaient à la corde, prenaient un élan, s’élançaient et montaient les jambes pour tourner le plus vite et le plus longtemps possible autour du poteau en étant suspendues à la corde… 

​

Témoignage de Madame Eliane Ziegler